, - 75008 Paris
Tél :
Email :
  • VASE TRIPODE AVEC COUVERCLE
    MAYA – Mexique
    450 – 750 AP. J.-C.

    Hauteur avec couvercle  : 23,4 cm
    Diamètre avec couvercle : 16,6 cm
    Terre cuite polychrome.

    Le couvercle est orné d’un tenon représentant une fleur de nénuphar. La fleur de nénuphar au sommet du vase est une indication que le reste de l’iconographie est associé à l’inframonde et plus particulièrement à l’inframonde aquatique. Ceci est confirmé par la présence d’une « bande d’eau » représentée par une série de points noirs à la base du tenon ainsi que sur le couvercle par deux poissons grignotant des fleurs de nénuphars.

    La surface du vase est décorée de deux scènes identiques. L’acteur principal est un être anthropomorphe agenouillé sur le genou gauche montrant son profil gauche au corps nu marqué de peinture noire et blanche sur les jambes, le ventre, les bras et le visage. Le nez et la bouche sont proéminents, l’œil est grand ouvert. Cette créature mythique fait face à un objet ressemblant à un filet tendu entre deux plantes de nénuphar qu’il tient avec la main droite. Elle transporte dans le dos, tenue avec la main gauche, une autre version de ce même objet maintenue à l’aide de plantes de nénuphar nouées dont la fleur est grignotée par un poisson situé à la droite de l’objet.

    L’iconographie de ce vase semble être complétée par la présence du Serpent Nénuphar. En effet, les deux poissons sur le couvercle sont semblables à ceux d’un vase où ils grignotent la fleur de nénuphar dans la coiffe du monstre appelé « Water Lily Serpent » (Réf. : Miller et Taube, dans « The Gods and Symbols of Ancient Mexico and The Maya », p. 184). Le treillis du filet ressemble également au motif du nénuphar dans la coiffe du Serpent Nénuphar.
    La plante de nénuphar tient une place importante dans l’iconographie maya.

    Provenance :
    -Ancienne collection européenne depuis 1967.