Librairie Jadis et Naguère

Directeur(s) : Pascal et Olivia Ract-Madoux

166, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris
Tél : 01 43 59 40 52
Fax : 01 45 62 93 54
Email : prm@jadis-naguere.fr

Spécialités

Livres anciens – livres rares – manuscrits
  • HOBBES.

    Elementa Philosophica DE CIVE. Amsterdam, 1647.

    C'EST  DANS  CET  OUVRAGE  QUE  HOBBES INVENTE  LA  FAMEUSE  FORMULE  HOMO HOMINI LUPUS,  l'homme est un loup pour l'homme... dans l'état de nature, mais Homo homini deus, l'homme est un dieu pour l'homme, dans un État qui assure par la loi la justice et la paix civile.

    IL  Y  ÉNONCE  AUSSI  POUR  LA  PREMIÈRE  FOIS  LE  PRINCIPE  DU  CONTRAT  ENTRE  LE  CITOYEN  ET  LE  SOUVERAIN  QUI  SERA  LE  THÈME  CENTRAL  DE  SON  LEVIATHAN.

    EXEMPLAIRE  DE  LA  REINE  CHRISTINE  DE  SUÈDE (1626-1689),  l'un des esprits les plus hardis et indépendants de son temps.

    Passionnée de sciences, d'idées morales et politiques, elle correspondait avec toute l'Europe savante : Descartes, Pascal, Gassendi, Spinoza... 

    L'EXEMPLAIRE FIGURE DANS L’INVENTAIRE D’ANVERS des livres emportés de Suède à Rome par Christine.

    Cet inventaire est conservé à la Vaticane (Vat. lat. 8171) et a été numérisé

    IL EST CITÉ, AVEC DESCARTES ET BACON, PARMI LES LIVRES LES PLUS REMARQUABLES DE LA REINE par Christian Callmer (Queen Christina of SwedenDocuments and Studies, Stockholm : Norstedt, 1966, pp. 59-73, notamment p. 65).

     

  • LA DUCHESSE D'ORLÉANS AFFRANCHIT ANTOINE. Janvier 1702. Huile sur toile (46 x 38 cm env.; cadre en bois doré de style Régence.

    Depuis l'édit de Louis X du 3 juillet 1315, servage et esclavage étaient proscrits sur le sol français mais à la fin du XVIIe s., la mode des serviteurs noirs amenés dans le royaume par voyageurs et colons allait reposer la question de leur statut.

    Fille légitimée de Louis XIV et Mme de Montespan, Mlle de Blois (1673-1743) était l'épouse du futur Régent Philippe d'Orléans. 

    En 1701, César Coullet, Major général de la Martinique et planteur, lui offre Antoine, un jeune esclave provenant de son habitation.

    César Coullet était né au Palais-Royal (résidence parisienne des Orléans), son père, attaché à la personne de Monsieur, frère unique de Louis XIV, commandant un bataillon du Régiment de Navarre. Personnage haut en couleurs, grand vivant, avide d'aventures, César Coullet était passé à la Martinique en 1687 et s'y était rapidement fait remarquer par ses capacités de négocation avec les "sauvages" qu'il réussit à détacher de l'alliance anglaise par son charisme, son sang-froid et force festins et barriques d'eau-de-vie. 

    Le 5 janvier1702, la Duchesse d'Orléans fait affranchir le jeune Antoine devant Me Bellanger, son notaire à Paris. 

    IL SEMBLE QUE CE SOIT LE PREMIER AFFRANCHISSEMENT NOTARIÉ D'UN ESCLAVE SUR LE SOL FRANÇAIS (Archives Nationales, M.C./ET/CXIII/193).

     

  • UN CRI D'ALARME POUR L'ÉCOLOGIE ET LE CLIMAT   RAUCH. Régénération de la nature végétale, ou Recherche sur les moyens de recréer, dans tous les climats, les anciennes températures et l'ordre primitif des saisons  par des plantations raisonnées... Paris, 1818.

    À l'aube de l'ère industrielle, Rauch dénonce avec un accent prémonitoire les déboisements massifs et les ravages qu'ils font sur l'équilibre naturel, sur la faune, la flore et le climat et démontre la corrélation entre tous ces phénomènes.

    "Plus vous détruirez nos bois plus vous détruirez l'harmonie des météores, des saisons et tous les êtres créés... "

    FACE AUX DÉRIVES DU CLIMAT (ouragans, inondations, tempêtes...), il préconise un reboisement réfléchi qui permettra de le réguler et d'en réduire les accidents,  décrit les différentes espèces d'arbres proposés avec les avantages qu'ils présentent et la création d'ÉCOLES DE LA SCIENCE VÉGÉTALE POUR SENSIBILISER LA POPULATION AU RESPECT DES ÉQUILIBRES DE LA NATURE.

    Un premier ouvrage, publié en 1802, adressait à Bonaparte un premier constat. 

    Celui-ci, entièrement remanié, étend son cri d'alarme à l'Amérique, où "ces avides Européens, pressés de s'enrichir... font tomber et réduisent en cendres des masses entières de forêts..."

    EXEMPLAIRE EXCEPTIONNEL RELIÉ A L'ÉPOQUE EN MAROQUIN VERT PAR LEFEBVRE.

  • L'UN DES PLUS BEAUX LIVRES DE FÊTES FRANCAIS DU XVIIIe s.   

    LE SACRE DE LOUIS XV. Paris, 1723.

    Frontispice, 9 planches doubles figurant les grands moments du sacre et 30 planches de costumes montrant le roi et les principaux courtisans en costume d'apparat; 8 grandes compositions dans le texte.

    Les 33 feuillets de texte gravé sont ornés de riches encadrements, de cartouches et de fleurons; les 8 grandes vignettes, en tête de chaque partie du cérémonial, représentent la reine Marie Leczinska dans de belles compositions allégoriques.

    MAGNIFIQUE RELIURE EN MAROQUIN BLEU NUIT À LARGE DENTELLE  DE PADELOUP AUX ARMES ET CHIFFRE DE LOUIS XV.

  • LIVRE D'HEURES À L'USAGE DE PARIS ATTRIBUÉ AU MAÎTRE D'ÉTIENNE PONCHER v. 1495.

    13 miniatures : 5 petites et 8 grandes, chacune bordée d'un décor floral avec arabesques, fleurs et fruits, animaux fantastiques, dans des compartiments à fond d’or : chevrons, damiers, losanges, cœurs, trèfle à quatre feuilles… Nombreuses initiales en or vif sur fonds bleus ou rouges. 

    LES MINIATURES PEUVENT ÊTRE ATTRIBUÉES AU MAÎTRE D’ÉTIENNE PONCHER.

     Cet enlumineur doit son nom à deux manuscrits réalisés pour Étienne Poncher, évêque de Paris de 1502 à 1519 : le Pontifical à l'usage de Paris (Paris, BnF. ms. Lat. 956) et un autre manuscrit intitulé Les empereurs de Rome et d'Allemagne (vente Mensing, Amsterdam, 1929, lot 45). 

    Relié vers 1600, en maroquin rouge à cartouche central doré aux petits fers d’une couronne de feuilles et de fleurs.

     

  • (HEURES À L'USAGE D'ORLÉANS). Guillaume Godard, v. 1520

    Sur vélin, enluminé, en reliure décorée v. 1585

    Édition inconnue jusqu'ici.

  • LE BRÛLOT DES HUGUENOTS.  

    HOTMAN. Francogallia. Genève, Jacob Stoer, 1573; in-12, vélin de l'époque 

    ÉDITION ORIGINALE.

    Au lendemain de la St Barthélemy (1572), l'éminent juriste, polémiste - et calviniste militant, dénonce l'absolutisme royal et fait de la Francogalliale programme politique des huguenots et, après eux, de tous les défenseurs des libertés :

    un roi élu, un "pacte social" entre le peuple et le souverain contrôlé par les États Généraux et une résistance active, la sédition légitime, si le roi devenu tyran rompt le contrat.

    La Francogalliaeut un immense retentissement dans toute l'Europe et ses arguments furent repris en France, jusqu'à la Révolution, dans toutes les contestations du pouvoir absolu.

     

    EXEMPLAIRE DE SALOMON CLERGUET, AVOCAT DE CHÂLONS ET POÈTE À SES HEURES, AMI DE PONTUS DE THYARD ET MEMBRE DE LA PETITE ACADÉMIE ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE QU'IL AVAIT FONDÉE AU CHÂTEAU DE BISSY,  avec sa signature et sa devise sur le titre.

    IL FUT DÉPUTÉ AUX ÉTATS GÉNÉRAUX DE BLOIS DE 1588 convoqués par Henri III afin d'obtenir des fonds pour lutter contre les Huguenots - subsides que nombre d'entre eux refusaient de voter.

    Il a ensuite appartenu à un autre Bourguignon célèbre, François Baudot (1673-1711), maître des comptes et vicomte-maire de Dijon, grand administrateur et "antiquaire", correspondant de La Monnoye (sign. sur une garde)

  • GEORGETTE DE MONTENAY. 

    Emblèmes ou devises chrestiennes. Lyon, 1571   

    100 emblèmes à mi-page, souvent d'une grande étrangeté, inventés par Georgette de Montenay, dessinés et gravés par  Pierre Woeriot dont c'est l'un des chefs d'oeuvre.

    Cousine et dame d’honneur de Jeanne d’Albret, Georgette de Montenay témoigne du raffinement des divertissements littéraires pratiqués à la cour de la Reine de Navarre  entre deux combats, spirituels ou politiques.

    ÉDITION ORIGINALE D’UNE TRÈS GRANDE RARETÉ EN MAIN PRIVÉE.

    Cet exemplaire est celui de Paul Harth et Pierre Bérès (cat. 2005, n°57) et le seul (avec celui du Prince d’Essling) passé en vente publique depuis 1965.

    BEL EXEMPLAIRE EN RELIURE DÉBUT XVIIIe, condition exceptionnelle.

     

     

Créée en 1975 par Pascal et Olivia Ract-Madoux, la librairie est située juste au-dessus de Saint-Philippe-du Roule.

Cette année, le thème "Nature(s)" a inspiré notre choix. 

Plusieurs livres - et une peinture - interrogent les rapports entre l'homme et sa nature, entre l'homme et la nature :

L'homme est un loup pour l'homme 
HOBBES.  Le fameux "De Cive", Du citoyen (Amsterdam, 1647) qui inaugure la fameuse formule Homo homini lupus,  L'homme est un loup pour l'homme... dans l'état de nature, mais Homo homini deus, l'homme est un dieu pour l'homme, dans un Etat qui assure par la loi la justice et la paix civile.
Hobbes y énonce  aussi  pour  la  première  fois  le  principe  du  contrat  entre  le  citoyen  et  le  souverain  qui  sera  le  thème  central  de  son  Leviathan.
Par ce pacte, constitutif de l'Etat,  les individus renoncent à leur droit naturel de se défendre... et le confient à une autorité qui devient la source du droit : c'est cette seule autorité qui désormais pourra dire ce qui est juste ou injuste et imposer sa loi.

EXEMPLAIRE  DE  LA  REINE  CHRISTINE  DE  SUÈDE (1626-1689),  L'UN  DES ESPRITS  LES  PLUS  HARDIS  ET  INDÉPENDANTS  DE  SON  TEMPS, RELIÉ À SES ARMES.
Passionnée  de  sciences, d'idées  morales  et politiques, elle  correspondait  avec toute  l'Europe  savante : Descartes, Pascal, Gassendi, Spinoza... 
Christine était alors âgée de 21 ans et régnait personnellement depuis trois ans.  Elle appliquera plusieurs principes de Hobbes, notamment ceux de l'autorité du souverain et de l'impérieuse nécessité de la paix.
Elle abdiquera en 1654 pour mener une vie d'épicurienne consacrée à ses plaisirs, aux lettres et aux arts.
L'EXEMPLAIRE FIGURE DANS L’INVENTAIRE D’ANVERS des livres emportés de Suède à Rome par Christine.
Cet inventaire est conservé à la Vaticane (Vat. lat. 8171) et a été numérisé

IL EST CITÉ, AVEC DESCARTES ET BACON, PARMI LES LIVRES LES PLUS REMARQUABLES DE LA REINE par Christian Callmer (Queen Christina of Sweden : Documents and Studies, Stockholm : Norstedt, 1966, pp. 59-73, notamment p. 65).


Premier affranchissement notarié d'un esclave sur le sol français ?
LA DUCHESSE D'ORLÉANS AFFRANCHIT ANTOINE. Janvier 1702. Huile sur toile (46 x 38 cm env.; cadre en bois doré de style Régence.
Depuis l'édit de Louis X du 3 juillet 1315, servage et esclavage étaient proscrits sur le sol français mais à la fin du XVIIe s., la mode des serviteurs noirs amenés dans le royaume par voyageurs et colons allait reposer la question de leur statut.
Fille légitimée de Louis XIV et Mme de Montespan, Mlle de Blois (1673-1743) était l'épouse du futur Régent Philippe d'Orléans. 
En 1701, César Coullet, Major général de la Martinique et planteur, lui offre Antoine, un jeune esclave provenant de son habitation.
César Coullet était né au Palais-Royal (résidence parisienne des Orléans), son père, attaché à la personne de Monsieur, frère unique de Louis XIV, commandant un bataillon du Régiment de Navarre. Personnage haut en couleurs, grand vivant, avide d'aventures, César Coullet était passé à la Martinique en 1687 et s'y était rapidement fait remarquer par ses capacités de négocation avec les "sauvages" qu'il réussit à détacher de l'alliance anglaise par son charisme, son sang-froid et force festins et barriques d'eau-de-vie. 
Le 5 janvier1702, la Duchesse d'Orléans fait affranchir le jeune Antoine devant Me Bellanger, son notaire à Paris. 
IL SEMBLE QUE CE SOIT LE PREMIER AFFRANCHISSEMENT NOTARIÉ D'UN ESCLAVE SUR LE SOL FRANÇAIS (Archives Nationales, M.C./ET/CXIII/193).


Un cri d'alarme pour l'écologie et le climat
RAUCH François Antoine. Régénération de la nature végétale, ou Recherche sur les moyens de récréer, dans tous les climats, les anciennes températures et l'ordre primitif des saisons  par des plantations raisonnées... Paris, Didot l'aîné, 1818; 2 volumes, maroquin vert à grain long, dos à nerfs ornés, palmettes dorées encadrant sur les plats, grecque int. et tranches dorées ( Rel. P. Lefebvre). 

A l'aube de l'ère industrielle, Rauch dénonce avec un accent prémonitoire les déboisements massifs et les ravages qu'ils font sur l'équilibre naturel, sur la faune, la flore et le climat et démontre la corrélation entre tous ces phénomènes.
"Plus vous détruirez nos bois plus vous détruirez l'harmonie des météores, des saisons et tous les êtres créés... "

FACE AUX DÉRIVES DU CLIMAT (ouragans, inondations, tempêtes...), il préconise un reboisement réfléchi qui permettra de le réguler et d'en réduire les accidents,  décrit les différentes espèces d'arbres proposés avec les avantages qu'ils présentent et la création d'ECOLES DE LA SCIENCE VÉGÉTALE POUR SENSIBILISER LA POPULATION AU RESPECT DES ÉQUILIBRES DE LA NATURE.
Un premier ouvrage, publié en 1802, adressait à Bonaparte un premier constat. 
Celui-ci, entièrement remanié, étend son cri d'alarme à l'Amérique, où "ces avides Européens, pressés de s'enrichir... font tomber et réduisent en cendres des masses entières de forêts..."

EXEMPLAIRE EXCEPTIONNEL RELIÉ A L'ÉPOQUE EN MAROQUIN VERT PAR LEFEBVRE.

LIBRAIRIE JADIS ET NAGUÈRE

Pascal et Olivia Ract-Madoux

166 Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

prm@jadis-naguere.fr

01 43 59 40 52

06 33 71 22 10 

 

Informations pratiques :

Lundi-Vendredi 11h-19h

Samedi 15h-19h et sur rendez-vous