Talabardon & Gautier

Directeur(s) : Bertrand Gautier et Bertrand Talabardon

134, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris
Tél : +33 (0)1 43 59 13 57
Fax : +33 (0)1 43 59 10 29
Email : talabardon.gautier@wanadoo.fr

Spécialités

Sculptures, Tableaux et dessins anciens, Tableaux et dessins du 19e siècle
  • Gustave Courbet
    (Ornans, 1819 - La Tour de Pelz, 1877)

    Vue de Saintes, prise de Lormont

    Huile sur toile
    32 x 46 cm
    Signé et daté en bas à droite : G. Courbet 65

    Provenance :

    - Etienne Baudry ;
    - vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, Me Pillet, 23 avril 1866, n°7 ;
    - vente anonyme, Paris, Hôtel Drouot, 8 mai 1867, n°13 (160 Fr) ;
    - collection Blanc, en 1878 ;
    - galerie Durand-Ruel, Paris (vendu le 11 mars 1880 à M. Bagne) ;
    - collection Courty ;
    - Gaston Delestre puis par descendance.

    Expositions :

    - 1863, Mairie de Saintes, Exposition de peinture et de sculpture exposés dans les salles de la Mairie de Saintes au profit des pauvres. 160 tableaux signés Corot, Courbet, Auguin, Pradelles (n°105) ;
    - 1868, Marseille, Société Artistique des Bouches-du-Rhône (n°87) ;
    - 1878, Paris, Galerie Durand-Ruel, Tableaux et dessins de maitres modernes, (n°44 « appartenant à M. Blanc ») ;
    - 1919, juillet, Paris, Galerie Bernheim Jeune, Courbet, n°15 ;
    - 1961, juin - septembre, Gray, musée Baron Martin, Aspects de la peinture française de Courbet à Soutine (n°52) ;
    - 1962, juillet - octobre, Ornans, Hôtel de Ville, Gustave Courbet (n°18) ;
    - 1962, septembre - novembre, Berne, Kunstmuseum, Gustave Courbet (n°23) ;
    - 1966, mai - juin, Paris, Galerie Claude Aubry, Courbet dans les collections privées françaises (n°11) ;
    - 2007, juin-septembre, Saintes, musée de l'Echevinage, Autour de Courbet en Saintonge (n° 1).

    Bibliographie :

    - Alexandre Estignard, Courbet, sa Vie et ses Œuvres, Besançon, 1896, p. 170 ;
    - Georges Riat, Gustave Courbet, peintre, Paris, 1906, p. 199 ;
    - Théodore Duret, Courbet, Paris, 1918, p. 58-61 ;
    - Charles Dangibeaud, « Courbet à Saintes », Revue de Saintonge, août 1919, p. 295 ;
    - Charles Léger, Courbet, Paris, 1929, p. 95 ;
    - Charles Léger, Courbet et son temps, Paris, 1948, p. 85 ;
    - Gerstle Mack, Gustave Courbet, New York, 1951, p. 168 ;
    - Gaston Delestre, Bulletin des Amis de Gustave Courbet, n° 27 ;
    - Robert Fernier, En voyage avec Courbet, 1966, p. 51 (repr.) ;
    - Roger Bonniot, Gustave Courbet en Saintonge, Paris, 1973, p.  102 (repr. fig. 25) ;
    - Robert Fernier, La vie et l'œuvre de Gustave Courbet, catalogue raisonné, Lausanne - Paris, 1977, t. I, p. 200-201, n° 346 ;
    - Pierre Courthion, Tout l'œuvre peint de Gustave Courbet, Paris, 1999, n° 325, p. 91 (repr.) ;
    - Guy Scaon, "Courbet et le paysage en Saintonge", Arcades, Poitou Charentes, 2007, p. 38 (repr.) ;
    - M. Pantazzi, V. Pomarède, G. Tinterow, Corot 1796-1875, cat. exp., Paris, Grand - Palais, 1996 ; Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada, 1996 ; New York, Metropolitan Museum of Art, 1996-1997, p. 337 ;
    - Alexandre Bruand, " Courbet. Une année en Saintonge ",  L'Actualité Poitou-Charente, n° 79, janvier 2008, p. 44 (repr.) ;
    - Yvonne Melia-Sevrain, Étienne Baudry. Une vie charentaise, châtelain, dandy et écrivain militant, Saintes, 2010, p. 143-168.

Les expositions qu’ils organisent chaque année ont valu à Bertrand Gautier et à Bertrand Talabardon une solide réputation de spécialistes du XIXe siècle.

Pour autant, ils ne négligent pas les époques antérieures et s’intéressent autant à la sculpture et à la peinture qu’au dessin. Ils font d’ailleurs partie des membres fondateurs du Salon du dessin et de Fine Arts Paris.

Informations pratiques :

Horaires d’ouverture :
du lundi au vendredi de 14h à 19h et le samedi sur rendez-vous

Métros :
Saint-Philippe-du-Roule (l.9)
Miromesnil (l.9 et l.13)
Franklin-Roosevelt (l.1)

Bus :
28 – 32 –53 – 80 – 83 - 93